Catégories
Nutrition

Thé vert – Avantages pour la santé, préparation et autres

Le thé vert a une longue histoire en Chine, où il est apprécié comme boisson richement aromatisée et utilisé à des fins médicinales depuis des milliers d’années. Aujourd’hui, le thé vert a gagné en popularité et est consommé dans le monde entier en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé.

Le thé vert est obtenu à partir des feuilles de la plante Camellia sinensis. Bien que toutes les variétés de thé proviennent de la même plante, le thé vert est considéré comme le plus sain en raison de la manière dont il est traité.

Les bienfaits du thé vert pour la santé sont appréciés depuis des siècles. Selon des études, la consommation de thé vert peut avoir un effet positif sur la santé de la peau, contribuer à la perte de poids et réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Au cours des cinquante dernières années, le thé vert est devenu une boisson extrêmement populaire parmi les buveurs de thé du monde entier. Malgré son arrivée tardive dans le monde occidental, le thé vert est consommé depuis des siècles dans les pays asiatiques tels que la Chine, le Japon et l’Inde.

Comme la plupart des autres types de thé, le thé vert a d’abord été une boisson réservée à la noblesse, avant d’être peu à peu accessible à toutes les couches de la société. Ces dernières années, les bienfaits du thé vert pour la santé l’ont rendu encore plus populaire parmi les buveurs de thé, en particulier dans l’hémisphère occidental.

Les premières références remontant à 2737 av. J.-C., l’histoire du thé vert est longue et fascinante. Les racines du thé vert remontent à l’empereur chinois Shennong, qui but accidentellement de l’eau dans laquelle une feuille de thé morte avait été bouillie. L’histoire du thé vert trouve donc son origine dans les hautes sphères de la société chinoise, ce qui le rendait cher et inaccessible aux moins fortunés.

Ce n’est qu’au XIVe siècle que le thé vert s’est répandu dans toute la Chine parmi des personnes de tous horizons qui appréciaient son goût et ses qualités médicinales.

Thé vert - Avantages pour la santé, préparation et autres

Le thé vert est essentiellement cuit à la vapeur dans de l’eau, ce qui lui permet de contenir de nombreux composés sains. Tous les thés contiennent de nombreux antioxydants appelés polyphénols. Ces polyphénols recherchent essentiellement les radicaux libres qui veulent pénétrer dans les cellules de notre corps et les détoxifient, les empêchant ainsi de causer des dommages.

En outre, la teneur en polyphénols du thé vert et du thé noir au moins est huit à dix fois plus élevée que celle des fruits et des légumes (et son goût est souvent meilleur !). Les polyphénols contenus dans le thé vert peuvent être décomposés en différentes parties, dont l’une est appelée catéchine.

Les bienfaits du thé vert pour la santé

1. Contient des antioxydants et d’autres composés bénéfiques

Pour le thé vert, les jeunes feuilles de la plante sont récoltées, flétries, cuites à la vapeur ou à la poêle, puis séchées. Ce processus permet d’éviter la fermentation et de préserver de nombreux composés bénéfiques présents dans les feuilles de thé. Le thé vert est obtenu à partir de feuilles non oxydées et est l’un des types de thé les moins transformés. C’est pourquoi il contient la plupart des antioxydants et des polyphénols bénéfiques.

Le thé vert a une forte concentration d’antioxydants, qui sont responsables des bienfaits de cette boisson pour la santé. Le thé est riche en polyphénols, des composés naturels qui réduisent l’inflammation, protègent contre le stress oxydatif et préviennent les dommages cellulaires.

2. Peut réduire le risque de certaines maladies

Des études suggèrent que le thé vert peut avoir des effets positifs sur la perte de poids, les troubles hépatiques, le diabète de type 2, la maladie d’Alzheimer, etc.

Il a été démontré que les composés anti-inflammatoires du thé vert, tels que l’EGCG, détendent les vaisseaux sanguins et réduisent l’inflammation vasculaire (inflammation des vaisseaux sanguins).

On ne connaît pas la quantité optimale de thé vert à consommer chaque jour pour obtenir des effets bénéfiques sur la santé cardiaque.

Cependant, il existe des preuves que la consommation de trois à cinq tasses de thé vert par jour, associée à un régime alimentaire sain, est associée à un risque réduit de 41 % de mourir d’une maladie cardiovasculaire.Le diabète de type 2 est associé à des niveaux élevés de sucre dans le sang, qui se produisent lorsque le corps ne produit pas suffisamment d’insuline ou ne l’utilise pas correctement.

Des études montrent que le thé vert peut protéger contre le diabète de type 2 en régulant la glycémie et en améliorant la résistance à l’insuline.

Un examen et une analyse de 19 études portant sur plus d’un million d’adultes dans huit pays ont montré que la consommation d’au moins quatre tasses de thé noir, vert ou oolong par jour pendant dix ans peut contribuer à réduire le risque de diabète de type 2.

Les chercheurs ont noté que les données de l’étude étaient subjectives et potentiellement influencées par d’autres facteurs liés au mode de vie. Les chercheurs ont noté que les données de l’étude étaient subjectives et potentiellement influencées par d’autres facteurs liés au mode de vie.

3. Peut améliorer les fonctions cérébrales et la santé mentale

Le thé vert est bénéfique pour la santé du cerveau en améliorant l’humeur, en réduisant le stress, en améliorant les fonctions cognitives et en protégeant contre le déclin cognitif lié à l’âge et les maladies neurodégénératives [12].

Le thé vert contient de la caféine, un stimulant qui augmente l’humeur, les niveaux d’énergie, le temps de réaction et la mémoire. En plus de la caféine, le thé vert contient de la L-théanine, un acide aminé qui influence positivement l’humeur, diminue le stress et augmente la production de dopamine et de sérotonine. La recherche montre que les catéchines du thé vert, comme l’EGCG, combattent les radicaux libres, protègent les neurones (cellules cérébrales) des dommages et retardent ou empêchent la mort de ces cellules. Les catéchines peuvent protéger contre les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la démence et la maladie de Parkinson.

Une étude a montré que la consommation de thé vert peut réduire de 64 % le risque de déclin cognitif lié à l’âge, après avoir pris en compte les facteurs de risque susceptibles d’affecter la fonction cognitive, tels que l’âge, le mode de vie et les maladies sous-jacentes.

4. Peut contribuer à la perte de poids

Plusieurs études ayant analysé le lien entre la consommation de thé vert et la perte de poids ont révélé que la caféine et les catéchines contenues dans le thé vert peuvent accélérer le métabolisme et aider à brûler les graisses.

Une étude portant sur les effets de l’extrait de thé vert (GTE) sur la perte de poids a montré que 12 semaines de supplémentation en GTE ont entraîné une perte de poids significative et une réduction de l’indice de masse corporelle (IMC) chez les participants à l’étude [34].

Une analyse de plusieurs études a montré que les catéchines du thé vert et la caféine peuvent jouer un rôle dans l’augmentation du métabolisme énergétique, ce qui entraîne une perte de poids.

Plusieurs mécanismes de perte de poids induits par les polyphénols du thé suggèrent que les catéchines et la caféine produisent des effets synergiques sur la perte de poids, plutôt que d’être le résultat de la caféine seule.

Cependant, il est peu probable que l’impact de la consommation de thé vert sur la perte de poids ait une importance clinique. La plupart des études qui ont montré de légères modifications du métabolisme ont utilisé des extraits de thé vert contenant des concentrations extrêmement élevées de catéchines.

5. Peut réduire le risque de certains types de cancer

Dans les pays où la consommation de thé vert est élevée, certains taux de cancer tendent à diminuer. Une analyse de la base de données 2020 des études épidémiologiques et expérimentales sur l’homme a donné des résultats incohérents et des preuves limitées des avantages de la consommation de thé vert dans la réduction du risque de cancer. Les chercheurs ont évalué 142 études achevées comprenant 1,1 million de participants.

Les dommages oxydatifs sont liés à l’inflammation chronique, qui peut entraîner le développement d’un cancer. La recherche montre que les antioxydants contenus dans le thé vert peuvent contribuer à réduire le risque de certains types de cancer, notamment:

  • Cancer du sein: la consommation de thé vert peut réduire le risque de cancer du sein de 15 %.
  • Cancer colorectal: des études montrent que les buveurs de thé vert ont 30 à 40 % de risques en moins de développer un cancer colorectal.
  • Cancer de la bouche: la recherche suggère que la consommation de thé à long terme est associée à un risque plus faible de développer un cancer de la bouche. N’oubliez pas que le thé vert ne réduit pas à lui seul le risque de ces cancers. Il est essentiel de maintenir un mode de vie sain pour améliorer l’état de santé général.

Comment préparer et déguster le thé vert

Avec plus de 5 000 ans d’histoire, le thé est l’une des boissons les plus populaires dans de nombreuses cultures. S’il est une chose que la plupart des consommateurs savent, c’est que l’Occident est connu pour ses variétés de thé noir, tandis que l’Orient peut se vanter de posséder plusieurs types de thé vert. Les deux proviennent des feuilles séchées du Camellia sinensis.

Les deux proviennent des feuilles séchées du Camellia sinensis, mais les thés noirs sont fermentés, contrairement aux feuilles non fermentées utilisées pour fabriquer les thés verts.

Considérés comme utiles pour lutter contre de nombreuses maladies, les thés verts sont de plus en plus populaires dans le monde entier. Mais combien de variétés existe-t-il réellement?

La Chine, d’où proviennent la plupart des thés verts, répertorie plus de 300 variétés de thé vert, qui se distinguent par leur profil aromatique, leur forme et leur couleur (du vert clair au vert foncé). Elles peuvent également être classées en fonction de leur qualité globale.

Chacun d’entre nous a des préférences personnelles en ce qui concerne la force, la saveur et la couleur du thé vert. Nous avons également différentes raisons de choisir de boire du thé plutôt que d’autres boissons, comme le café ou le chocolat chaud.

Bien qu’il ne soit pas possible de parler de tous les types de thé vert, nous avons sélectionné les dix meilleurs parmi ses nombreuses variétés afin de vous donner plus de choix à l’heure du thé.

SHINCHA

Également appelé ichibancha, le shincha ou “thé nouveau” provient de la première récolte de la saison. Il a l’arôme distinct des nouvelles feuilles de thé, ce qui en fait une boisson rafraîchissante et revigorante. Correctement préparé, le shincha a un goût doux et corsé en raison de sa teneur élevée en théanine. Il est également connu pour sa faible teneur en caféine et en catéchine, ce qui explique qu’il ne présente aucune amertume ou astringence.

SENCHA

Comme la plupart des autres thés verts japonais, les feuilles sont d’abord cuites à la vapeur, puis roulées pour former les feuilles de thé. Pour préparer le sencha, il faut utiliser de l’eau légèrement chaude, à une température comprise entre 160 et 170 degrés Fahrenheit, et laisser infuser pendant environ 30 secondes, sinon le goût sera amer, aigre et parfois même astringent.

BANCHA

Le bancha est un type de thé vert japonais qui provient des mêmes arbustes que ceux qui produisent le sencha. Il s’agit d’une variété de qualité inférieure, moins chère, récoltée juste après la saison du sencha. Par rapport au sencha, il a un goût plus fort et plus terreux qui le rend parfait pour terminer les repas.

FUKAMUSHICHA

Le terme fukamushi se traduit approximativement par “cuit à la vapeur pendant longtemps”. Le terme fukamushi se traduit approximativement par “cuit à la vapeur pendant longtemps”.

GYOKURO

Le thé Gyokuro est célèbre pour son arôme semblable à celui de l’algue nori. Ce type de thé vert a également une méthode de récolte unique : environ trois semaines à l’avance, les théiers sont recouverts d’un écran ou d’un tissu pour limiter l’exposition au soleil.

TENCHA

Littéralement, tencha signifie “thé moulu”. Comme le gyokuro et le kabusecha, les théiers tencha sont couverts plusieurs semaines avant la récolte. Les feuilles sont ensuite étuvées et séchées, mais ne sont pas roulées.

FUNMATSUCHA

Comme le matcha, le funmatsucha est également réduit en poudre. Par conséquent, le funmatsucha a un goût amer et une astringence plus forte, semblable à celle d’un sencha concentré. Cependant, comme le matcha et d’autres thés en poudre, il se dégrade plus rapidement que les thés en feuilles.

KUKICHA

Jusqu’à présent, nous avons parlé du thé en feuilles. Au lieu de feuilles de thé vert, le thé kukicha est fabriqué à partir de tiges et de brindilles. Le thé qui en résulte a un léger goût sucré et de noisette, une faible teneur en caféine et un arôme unique, différent de celui des autres thés verts japonais.

KONACHA

Le konacha, qui se traduit par “thé en poudre”, est fabriqué à partir des petites feuilles de thé, des bourgeons de thé et de la poussière résultant du traitement du sencha et du gyokuro, mais il est composé de morceaux plus gros que le matcha. Mais même ainsi, le goût est fort et savoureux.

Si votre objectif est de perdre du poids, optez pour le matcha.

Choisissez un thé de haute qualité provenant d’une entreprise réputée. Recherchez sur l’étiquette du produit des informations sur la date et le mode de traitement et de conditionnement du thé. Si vous n’êtes pas sûr du type de thé qui vous convient le mieux, vous pouvez commencer par vous rendre dans un magasin de thé et discuter avec le personnel. Le thé vert est disponible en sachets, en feuilles ou en poudre, connue sous le nom de matcha.

Les sachets contiennent une quantité standard de feuilles, tandis que le thé en vrac est généralement vendu dans des boîtes ou des sachets refermables. Certaines personnes achètent le thé vert en sachets pour des raisons de commodité. Vous pouvez choisir le nombre de feuilles à utiliser pour le thé vert en vrac en fonction de vos préférences gustatives.

Le thé vert peut être dégusté glacé ou chaud. Il est généralement préparé en faisant infuser le thé dans de l’eau chaude à 90 degrés Celsius ou 194 degrés Fahrenheit (juste au-dessous de l’ébullition). Vous pouvez laisser infuser le thé aussi longtemps que vous le souhaitez ; plus vous le laissez infuser longtemps, plus la saveur sera forte. Pour un thé au goût plus léger, deux minutes suffisent. Pour un goût plus prononcé, il est recommandé de le laisser infuser de trois à cinq minutes.

L’ajout de lait, de sucre ou de miel peut améliorer le goût du thé vert, mais peut modifier son contenu nutritionnel. Certaines études suggèrent que l’ajout de lait au thé vert peut réduire ses bienfaits antioxydants.

Lors de la conservation du thé vert, évitez l’air, la chaleur, la lumière, l’humidité et les odeurs. Conservez le thé dans un récipient hermétiquement fermé, dans un placard sombre et à température ambiante. Certaines recherches suggèrent que la conservation du thé à basse température peut contribuer à prolonger sa durée de vie et à le protéger de l’oxydation.Les extraits de thé vert sont disponibles sous forme de gélules, de liquides et de poudres. Lorsque vous achetez un complément alimentaire à base d’extrait de thé vert, gardez les points suivants à l’esprit :

Lisez attentivement l’étiquette des ingrédients sur l’emballage du produit, qui devrait énumérer tous les ingrédients, les quantités de chacun et les nutriments contenus dans le supplément.

Risques et effets secondaires du thé vert

Le thé vert peut être bu tous les jours. En fait, il est considéré comme sûr de boire jusqu’à huit tasses de thé vert par jour. Une consommation supérieure à la quantité recommandée peut entraîner les effets secondaires associés à un excès de caféine, tels que : nervosité/agitation, insomnie, maux de tête, vertiges, accélération du rythme cardiaque, déshydratation, mictions fréquentes.

Avant de consommer du thé vert ou des extraits de thé vert, consultez votre fournisseur de soins de santé si:

Elles sont enceintes – Les femmes enceintes peuvent consommer en toute sécurité jusqu’à six tasses de thé vert par jour. Cependant, le thé vert peut augmenter le risque de troubles congénitaux chez les enfants dont les parents enceintes présentent une carence en acide folique.

Souffrir d’une maladie du foie – Selon certains rapports, le thé vert peut provoquer des lésions du foie. Les signes de lésions hépatiques peuvent être des douleurs abdominales, des urines foncées et une jaunisse.

Prendre des bêta-bloquants – À fortes doses, le thé vert peut réduire les taux sanguins et inhiber l’efficacité d’un médicament prescrit sur ordonnance appelé Corgard (nadolol), un bêta-bloquant prescrit pour traiter l’hypertension artérielle et certaines maladies cardiaques.

Si vous allaitez, vous pouvez consommer du thé vert en toute sécurité, mais il est bon de rappeler que la caféine passe dans le lait maternel et peut affecter votre bébé.

Chez l’adulte, il existe peu d’effets secondaires connus liés à la consommation de thé vert. Toutefois, il est important de noter les risques et complications suivants:

Sensibilité à la caféine – les personnes très sensibles à la caféine peuvent souffrir d’insomnie, d’anxiété, d’irritabilité, de nausées ou de maux d’estomac après avoir consommé du thé vert.

Lésions hépatiques – la consommation d’une forte concentration d’extrait de thé vert peut, dans de rares cas, avoir un impact négatif sur la santé du foie.

Autres stimulants – si une personne consomme du thé vert en même temps que des médicaments stimulants, cela peut augmenter la tension artérielle et le rythme cardiaque.

La plupart des recherches ont suggéré que les rares cas de lésions hépatiques dues à la consommation d’extraits de thé vert sont des réactions idiosyncrasiques. Même les analyses de ces cas n’ont pas permis d’établir un lien de causalité direct.

La Food and Drug Administration (FDA) ne réglemente pas les compléments alimentaires à base de thé vert. Par conséquent, ces compléments peuvent contenir d’autres substances dangereuses pour la santé ou dont les bénéfices n’ont pas été prouvés.

Le thé vert peut provoquer des irritations de l’estomac s’il est trop préparé ou s’il est consommé à jeun. Le thé vert contient des tanins qui peuvent augmenter la quantité d’acide dans l’estomac.

L’excès d’acide peut provoquer des problèmes digestifs tels que la constipation, le reflux acide et la nausée. Préparer le thé vert avec de l’eau trop chaude peut aggraver ces effets secondaires. Préparez le thé vert avec de l’eau dont la température se situe entre 160 et 180 degrés.

Le thé vert et la perte de poids

Le thé vert est l’une des boissons les plus saines de la planète. Il est riche en antioxydants et en divers composés végétaux bénéfiques pour la santé.

Certains prétendent même que le thé vert peut augmenter la combustion des graisses et vous aider à perdre du poids. Les feuilles de thé contiennent de nombreux composés bénéfiques.

L’un des composés du thé vert est la caféine. Bien qu’une tasse de thé vert contienne beaucoup moins de caféine (24-40 mg) qu’une tasse de café (100-200 mg), elle en contient suffisamment pour avoir un léger effet. La caféine est un stimulant bien connu qui, selon de nombreuses études, favorise la combustion des graisses et améliore les performances physiques.

Cependant, le thé vert se distingue par sa teneur en antioxydants. Des études montrent que boire une tasse de thé vert augmente la quantité d’antioxydants dans le sang.

Bien qu’une tasse de thé vert puisse augmenter les niveaux d’antioxydants, la plupart des études ont examiné les avantages de l’extrait de thé vert, qui est une source concentrée de catéchines.

Pour brûler les graisses, l’organisme doit d’abord les décomposer dans les cellules adipeuses et les transférer dans la circulation sanguine. Des études animales suggèrent que les composés actifs du thé vert pourraient favoriser ce processus en augmentant les effets de certaines hormones brûleuses de graisse, telles que la norépinéphrine.

Conclusion
Le thé vert peut avoir de nombreux effets bénéfiques sur la santé. Par exemple, il peut contribuer à la gestion du poids, à l’inflammation de la peau et au diabète de type 2. Certaines recherches ont également établi un lien entre la consommation de thé vert et l’amélioration de la santé cardiovasculaire.

Le thé vert possède l’une des plus fortes concentrations d’antioxydants de tous les thés. Il est naturellement pauvre en calories et contient moins de caféine que le thé noir et le café.

Il peut être dangereux de boire plus de 8 tasses de thé vert par jour. La consommation de grandes quantités de thé vert peut entraîner des effets secondaires dus à la teneur en caféine. Ces effets secondaires peuvent aller de légers à graves et comprennent des maux de tête et des battements de cœur irréguliers. L’extrait de thé vert contient également une substance chimique qui a été associée à des lésions hépatiques lorsqu’elle est utilisée à fortes doses.

La consommation de thé vert est sans danger à raison de 6 tasses ou moins par jour. Cette quantité de thé vert fournit environ 300 mg de caféine. Une consommation supérieure à cette quantité pendant la grossesse peut être dangereuse et a été associée à un risque accru de fausse couche et à d’autres effets indésirables. En outre, le thé vert pourrait augmenter le risque de malformations congénitales associées à une carence en acide folique.

En tant que complément, la poudre et les extraits de thé vert sont les plus utilisés. Les produits à base de thé vert sont généralement standardisés en fonction de la quantité de polyphénols ou d’antioxydants qu’ils contiennent. Les boissons à base de thé vert contiennent généralement de 178 à 823 mg de polyphénols spécifiques appelés catéchines par tasse. Le thé vert contient également de la caféine. Consultez un professionnel de la santé pour savoir quel type de produit et quelle dose conviennent le mieux à une pathologie spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *